vendredi 31 mai 2013

La théorie du genre: le nouveau cheval de bataille du gouvernement franc-maçon

On reconnait l'arbres à ses fruits comme on dit et lorsque l'on voit ceux de ce gouvernement, infiltré jusqu'à la moelle par la franc maçonnerie, on ne peut que constater les dégâts. Après la loi pour le mariage homosexuel, voilà que Vincent Peillon, membre du grand Orient de France, prépare un nouveau coup fumant mais cette fois-ci en allant directement à la source: l'éducation. Encore une loi qui viendra semer le doute dans la tête de nos enfants, et cela dès 6 ans, l'objectif de l'élite étant à la fois de gommer toute différence identitaire des enfants tout en les déracinant chaque fois davantage de la structure familiale pour mieux les manipuler. D'abord la théorie du genre, bientôt la théorie unisexe...on va ou comme ça?  Fawkes




"Le « mariage pour tous » est une revendication issue de la « gender theory » ou théorie du genre, venue d’Amérique. Le fondateur, John Money, fut responsable du suicide d’un de ses patients qu’il avait voulu faire changer de sexe. Mais la théorie, inspirée aussi d’auteurs français comme Simone de Beauvoir ou Jean Derrida, n’a pas cessé de progresser en Occident, partant du milieu universitaire mais relayé ensuite par des groupes de pression et par les médias.
Elle affirme que le genre (masculin, féminin) est imposé par la société et n’a rien à voir avec le sexe biologique. Elle est d’essence matérialiste et égalitariste et constitue une idéologie et non un acquis scientifique.
Critiquée par la majorité de l’opinion (lorsqu’elle en est informée), par les scientifiques (notamment au CNRS en France), par les responsables religieux, elle a de plus en plus force de loi en Occident qui connaît une coupure Est/Ouest croissante. Alors que la théorie du genre modifie le droit familial et assure la promotion de l’homosexualité, la Russie a adopté cette année une loi interdisant la propagande homosexuelle auprès de la jeunesse. Elle a été critiquée pour cela par l’Union européenne (Madame Ashton) et par les Etats-Unis mais elle maintient sa politique en faveur de la famille (création d’une fête de la famille) et de la natalité (capital naissance) malgré l’opposition des Occidentaux et des organisations internationales (le secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon défend la théorie du genre et prône l’arrêt de toute aide aux pays pauvres qui n’adoptent pas des lois en faveur de la « diversité sexuelle », notamment l’homosexualité).
La théorie du genre, dans sa forme extrémiste, veut supprimer les notions de famille et de lignée, et « déconstruire » la société actuelle au profit d’une société d’individus déracinés interchangeables, conformes au besoin de l’économie mondialisée."
Source:
Polemia

Cette lettre engagée de l'association "avenir de la culture" au ministre de la culture en dit long sur la décadence grandissante du système éducatif:

"MESSAGE INDIGNÉ DU PUBLIC FAMILIAL
à M. Vincent Peillon, ministre de l’Éducation

NON ! à l’IDÉOLOGIE DU GENRE dans les écoles élémentaires !

Monsieur le Ministre,
C’est avec stupéfaction et indignation que j’ai pris connaissance que le projet de loi pour la refondation de l’école, dans sa version adoptée le 19 mars 2013 à l’Assemblée nationale, prétend enseigner la théorie du genre aux élèves dès 6 ans.
L’opinion familiale est placée devant le fait accompli d’un projet militant du lobby homosexuel qui a pour effet d’imposer aux enfants une théorie destructrice des valeurs essentielles de la société et contraire aux convictions de leurs parents.
Je suis indigné(e) aussi par la façon dont cette théorie est déjà enseignée dans les manuels scolaires utilisés aujourd’hui dans les programmes de SVT (Science de la Vie et de la Terre) en classe de première. Rien n’est trop sale, rien n’est trop pervers.
Cette théorie nie la réalité physique du sexe masculin ou féminin et prétend que l’identité sexuelle n’est qu’une construction personnelle et changeante. En conséquence, l’homosexualité, la bisexualité et la transsexualité sont enseignées comme des « orientations sexuelles » de libre choix. La masturbation est encouragée. La sexualité ne devrait répondre qu’à la recherche du plaisir, déconnecté de la procréation. La maternité serait le premier des « stéréotypes » sociaux !
Je me permets de vous rappeler, Monsieur le Ministre, que cette intrusion de l’idéologie du genre dans les programmes scolaires est lourde de conséquences : c’est la négation de la morale, qu’elle soit naturelle ou chrétienne.
Je m’insurge avec indignation contre ce fait accompli et je vous demande le retrait immédiat des dispositions concernant le genre dans l’article 31 de votre projet de loi de « refondation de l’école ».
Monsieur le Ministre, ce sont les parents, et non l’Etat, les premiers éducateurs des enfants. L’opinion familiale doit être entendue. Sinon, elle saura entrer en résistance en respectant la loi et l’ordre.
Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma considération distinguée."

Source:

Publié par Fawkes News

8 commentaires:

  1. Qu'est ce qu'elle a contre la masturbation ? ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je crois pas que des ado de première ait besoin qu'on leur explique que c'est bien de se masturber. C'est un choix perso qui ne devrait rien avoir à faire dans un cours au lycée. Aux US, c'est pire l'éducation sexuelle arrive encore plus tôt. J'étais tombé aussi sur un rapport de l'UNESCO il me semble qui indiquait qu'il fallait inciter les enfants à se masturber à partir de 5 ans. ça semble bien malsain tout ça. Maintenant qu'on cherche en plus à lisser toutes les différences homme-femme, on va vers une drôle de société.

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a pas de vrai lobby LGBT mais une énorme nébuleuse maçonnique !

    RépondreSupprimer
  4. C'est malsain :(
    Quel est le but de tout ça?
    En faire des monstres ou tous les travers et pervertions seraient possibles (et normales)?!
    C'est sournois et complètement déplacé.

    Ca me fait penser à l'éducation des jeunesses hitlériennes et Mossoliniennes.
    Du bourrage de crâne.

    RépondreSupprimer
  5. Edit: en voyant le titre de la vidéo d'un autre sujet, j'ai compris qu'en fait ils veulent rendre les jeunes accros au sexe (ok, cela c'était facile) mais comme d'autres choses se mettent en place, je pense que c'est pour assouvir les besoins des pédophiles.

    En effet, il y a peu de temps, un pays voulait mettre la majorité sexuelle à 12 ans.
    Rem: au Vatican, c'est déjà à 12 ans.
    Vous voyez l'idée?

    Il sera normal d'avoir des rapports avec des adultes dès cet âge, ils seront fin prêt dans leur tête et complètement déboussolés en cherchant s'ils sont homos, bisexuels ou hétéros :(

    RépondreSupprimer
  6. c'est très bien vu et tout à fait probable, tout ça va de pair avec la dépravation des mœurs et la pédophilie. Leur spécialité c'est de dissimuler plusieurs objectifs dans une seule réforme mais tout va dans le même sens: servir leurs intérêts.

    RépondreSupprimer
  7. Pour poursuivre dans le côté pervers:
    http://www.rtl.be/info/monde/europe/1007006/voici-le-love-parking-video

    RépondreSupprimer
  8. Oui a la sodomie !......... mais pas dans le cul !

    RépondreSupprimer

Médias citoyens

Inscription à la newsletter

Archives du blog